logo Sophrologie_So'_Zen
phéménologie sophrologie

La description vivantielle

La sophrologie utilise des procédés qui lui sont propres et dont l’originalité tient à leur caractère « vivantiel » (en train de se vivre). C’est à dire vivre en toute lucidité le phénomène de sa propre conscience pour essayer de le décrire et de le comprendre dans le moment présent et sans préjugés.

Chaque séance de sophrologie se termine par une description vivantielle.

Elle se nomme phénodescription ; elle permet de décrire les sentis et ressentis qui sont apparus à la conscience pendant la séance sans jugement et préjugés.

C’est comme si ce qui n’était pas visible le devenait grâce au processus.

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

Dans « Le petit Prince », Antoine de Saint-Exupéry, nous suggère d’aller au-delà des apparences.